Partir dans un pays en développement dans le cadre de votre cursus


Dans le cadre de la coopération académique et scientifique au développement, l’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur (ARES) propose plusieurs opportunités de financement afin d’effectuer un projet, un travail de recherche ou un stage en milieu professionnel dans l’un des 29 pays de la coopération universitaire. Ces appels s’intègrent dans le programme d’Education à la Citoyenneté Mondiale (ECM) de l’ARES. Ce programme a pour objectif de sensibiliser aux valeurs, attitudes et comportements à la base d’une citoyenneté mondiale responsable.

29 pays ARES

Outils de financement

Il existe deux types de financement à une mobilité dans un pays en développement :

Les bourses de voyage

Le programme « Bourses de voyage » permet de réaliser soit une expérience de recherche totale ou partielle pour le travail de fin d’études soit une expérience en milieu professionnel. Cette mobilité doit être valorisée en ECTS dans le cursus de l’étudiant. Ces bourses proposent de financer le voyage (principalement le billet aller-retour pour un étudiant non-allocataire) dans un des 29 pays partenaires de l’ARES. 

Selon les ressources financières disponibles, un appel conjoint est ouvert par l’ULiège. Il s’agit du « Fonds de mobilité » qui permet de financer les candidatures éligibles non-reçues à l’ARES ou les candidatures éligibles hors pays partenaires de l'ARES. Pour savoir si le pays dans lequel vous souhaitez effectuer votre séjour est éligible au fonds de mobilité, renseignez-vous auprès du PACODEL.

Les microprojets étudiant

Les microprojets financent des projets de courte durée (12 mois max.) dans un des 29 pays partenaires. Ces projets sont menés par une équipe d’étudiants en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et par une équipe d’étudiants dans le pays partenaire. Les étudiants sont soutenus par un promoteur en Belgique et un parrain dans le pays partenaire. Ces projets ont pour objectif de sensibiliser à une thématique du développement durable. Ils ne sont pas valorisables dans le cursus des étudiants.

Découvrez les expériences de mobilité d'autres étudiants
Plateforme Moove de l'ARES

Modalités pratiques

Candidature

Bourses de voyage

Conditions

  • Être étudiant régulièrement inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur (EES) de la FWB ;
  • Être régulièrement inscrit en Master, Master de Spécialisation ou Bachelier (avec 120 ECTS validés) ;
  • Effectuer un stage ou une mobilité de minimum 30 jours calendrier (= durée renseignée sur la convention) ;
  • Que la mobilité soit validée par l’ULiège (modus) et le promoteur (lettre de recommandation).

En savoir +

iconeInfo Le programme est scindé en 2 appels annuel. Les appels dépendent des dates souhaitées de mobilité à savoir : du 1er janvier au 31 août pour le premier appel (dossier à rentrer entre septembre et novembre) et du 1er juillet au 31 décembre pour le second appel (dossier à rentrer entre février et avril)

Candidature

Microprojets

Conditions

  • Une équipe étudiante de la FWB (d’une même ou de différentes institutions)
  • Une équipe étudiante dans le pays partenaire
  • Un promoteur belge (= Professeur dans l’EES d’appartenance des étudiants de la FWB)
  • Un parrain dans le pays partenaire (= Professeur dans l’EES d’appartenance des étudiants du pays partenaire)

En savoir +

Pour tout appui dans la construction d’un dossier ou pour recevoir plus d’informations sur ces appels, renseignez-vous auprès des gestionnaires administratives du PACODEL.

Pour tout stage à l'étranger, vous devez demander l'autorisation du Rectorat avant votre départ selon la PROCÉDURE EN LIGNE.

Nous contacter
PACODEL

Par mail : pacodel@uliege.be

Partager cette page